RAPPEL: SONDAGE - Réductions des postes pour les jeunes à l'APHP

 

Chères Collègues,

Chers Collègues,

 

RAPPEL: 

 

Dans un contexte de gel (réduction) de la masse salariale de 0.5% (personnel médical et non médical) pour 2018 sur l'APHP et qui nous touche particulièrement... répondez à ce sondage (< 20 secondes) :

 

https://goo.gl/forms/nrQ3rjHwJaNVVbTz2

 

Déjà plus de 900 réponses, mais AVANT LA PROCHAINE CME (4 avril), il nous est essentiel de présenter la vision la plus objective de vos souhaits professionnels à court terme !

 

Et n’oubliez pas, ADHEREZ au SCCAHP afin que nous puissions défendre un exercice et des perspectives professionnelles de QUALITE !

 

Adhésion en ligne

 

 36 euros seulement après déduction fiscale de 66%

 

Lors de la précédente Commission Médicale d'Etablissement (mars 2018), le directeur général de l'Assistance Publique (M. Martin HIRSCH) a en effet informé la communauté médicale d'un « déficit record de l'APHP évalué à 219 millions d'euros »... Une des propositions pour réduire ce déficit est le gel de la masse salariale de 0.5% (personnel médical et non médical).

 

Cela se traduira par des suppressions de postes qui touchent préférentiellement « les postes de Praticien Hospitalier Contractuel, de Praticien Attaché et probablement d'Assistant qui pourraient être systématiquement supprimés » (cela a déjà débuté dans un certain nombre de services) et ceci dès cette année. 

 

Ces mesures de restriction budgétaire ne toucheront pas les recrutements de titulaires (PH, PHU ou MCU/PUPH) pour 2018 (discutés et validés en 2017) mais aucune garantie n’est donnée pour les recrutements 2019 dont les dossiers sont en cours d’examen par les différentes commissions et concernent probablement certains d’entre vous.

 

Nous tenions à vous en informer car les jeunes médecins sont directement concernés par ces propositions formulées par l'Assistance Publique.

 

Au même titre que l'ensemble de la CME, nous ne pouvons accepter que ceci se produise. Non seulement ceci dégrade directement les horizons professionnels des jeunes médecins mais cela porte préjudice même à l'Assistance Publique, au service public hospitalier et à son attractivité ainsi qu'à la qualité des soins et de la recherche auxquels nous participons avec énergie !

 

Nous vous tiendrons informés !

 

Cordialement,

 

Le CA du SCCAHP

Sur le même thème

Nos partenaires :