SCCAHP

COMMUNIQUE DE PRESSE ISNIH ISNCCA ET FNSIP 19 novembre 2012 : Mobilisation nationale du 20/11/2012

Actualités Syndicales

  

 

Les internes, chefs de clinique et assistants dénoncent le risque de privatisation de la santé, et l’emprise croissante des mutuelles sur notre système des soins.

 

L’ISNIH et l’ISNCCA et la FNSIP souhaitent faire part de leur vive inquiétude suite à la proposition de loi 296 portant sur les réseaux de soins fermés. Les trois structures dénoncent également l’absence totale de dialogue social et de prise en compte de la parole des jeunes médecins et pharmaciens.

 

Une place toujours plus importante est allouée aux organismes complémentaires. L’idée de créer une modulation du remboursement des soins selon la complémentaire, entrainerait de facto une perte de la liberté de choix du praticien par le patient à l’origine de l’indignation des jeunes médecins et pharmaciens que nous représentons.

 

Ces propositions, créent une privatisation de fait de notre système de soins, et participent à la création d’une médecine à deux vitesses.

 

Elles s'ajoutent à des mesures discriminatoires envers les jeunes installés adoptées dans le dernier avenant conventionnel et qui menacent l'avenir de l'exercice libéral pour les jeunes médecins.

 

L’ISNIH et l’ISNCCA et la FNSIP appellent donc à une mobilisation nationale le mardi 20 novembre 2012 à Paris, afin de dénoncer ces mesures, menaçant la prise en charge de nos patients.

 

Emmanuel Loeb, Président de l'ISNIH,

Etienne Pot, Vice-Président de l'ISNIH,

Dr Julien Adam, Président de l'ISNCCA,

Dr Julien Cabaton, Vice-Président de l'ISNCCA.

 

 

Sur le même thème

Copyright © 2007-2017 SCCAHP Mentions légales