SCCAHP

Journée de Grève et de manifestation le Jeudi 14 Mai 2009

Actualités Syndicales

Cher(e)s Collègues,


A l’appel du Mouvement de Défense de l’Hôpital Public (MDHP), de nombreux syndicats de médecins et personnels soignants ont lancé un mouvement de grève national le jeudi 14 mai 2009. Le Syndicat des Chefs de Clinique & Assistants des Hôpitaux de Paris (SCCAHP) participe à ce mouvement depuis sa création et nous sommes pleinement investis dans ce combat.

Grâce à la mobilisation de toutes les catégories de personnels réunies autour des Chefs de Services, des avancées ont été obtenues. En particulier, les conclusions du rapport Marescaux ont permis de débloquer la question de la gouvernance. Pour l'instant, il ne s'agit que de propositions et rien n'est signé ! Ces avancées devront être rediscutées en Assemblée Générale et le SCCAHP devra se positionner.

Cependant, on peut d’ores et déjà dire que tout n'est pas réglé. En particulier, la question du mode de financement, de sa mise en correspondance avec la qualité des soins et des missions de service public, ne sont  que peu abordées et en tous les cas ne font pas appel à des modifications de la loi. Les syndicats de personnels, eux, restent inquiets en particulier parce qu'à aucun moment ce rapport qui parle beaucoup des PU - PH ne mentionne les infirmières, et les autres catégories de personnel.

Sur le versant libéral, les syndicats restent mobilisés. Les questions de l'accès aux soins et du secteur II sont le défi principal de la médecine ambulatoire pour les années à venir. Ce texte permet aux pouvoirs publics d'accroître leur rôle mais ne laisse que peu de place à la communauté médicale. Certes, certaines des mesures coercitives ont été abrogées par le retrait de l'amendement Préel et la modification de l'amendement Bur. Cependant, le problème reste entier ! Comment se règlera-t-il ? On a bien constaté qu'il existait des mesures coercitives, mais quelles sont les mesures incitatives efficaces ? Quel est l’investissement dans la santé sur le terrain ? Le malaise est donc toujours important.

Au final, notre revendication légitime principale n'a pas été entendue :

la levée de l'urgence et un appel à des états généraux de la santé pour rediscuter sur le fond des sujets qui engagent votre avenir.

Le SCCAHP maintient donc son préavis de grève et appelle les Chefs de Clinique Assistants et Assistants Hospitaliers Universitaires à se joindre à la manifestation unitaire du 14 Mai 2009.

 

Dr Rémi Flicoteaux.

Le SCCAHP

PJ : communiqué du MDPH.

 

 

Sur le même thème

Copyright © 2007-2017 SCCAHP Mentions légales