SCCAHP

COMMUNIQUE DE PRESSE ISNIH ISNCCA : négociations conventionnelles 19 octobre 2012

Actualités Syndicales

 
    

 

Communiqué de presse du 19/10/2012 de l’ISNIH et de l’ISNCCA

 

LES INTERNES, CHEFS DE CLINIQUE ET ASSISTANTS DÉNONCENT UNE MASCARADE ET SONT PRÊTS À POURSUIVRE LA MOBILISATION



L’ISNIH, Inter Syndicat National des Internes des Hôpitaux, et l’ISNCCA, Inter Syndicat National des Chefs de Clinique Assistants, souhaitent faire part de leur vive inquiétude suite à la dernière réunion officielle des négociations conventionnelles qui s’est tenue le 17 octobre et qui n’a vu aucun progrès substantiel pour les jeunes médecins.

Nous rappelons que les pratiques tarifaires abusives doivent être fermement condamnées et sanctionnées, mais qu’elles ne concernent qu’un nombre très limité de praticiens libéraux et hospitaliers. Nous refusons qu’au nom de ces abus minoritaires, l’ensemble des médecins spécialistes libéraux soient stigmatisés et touchés dans leurs pratiques tarifaires.

Nous souhaitons que soient enfin revalorisés les tarifs opposables qui ne sont actuellement plus en rapport avec le coût réel de la pratique.

Nous nous interrogeons sur l’intervention financière directe des organismes complémentaires dans le système de solidarité nationale qu’est l’Assurance Maladie. Cette évolution accélère le désengagement de la Sécurité Sociale des soins spécialisés en ville, conduisant à terme à leur privatisation de fait.

Nous nous étonnons des atteintes graves au dialogue social que nous paraissent constituer les déclarations de la Ministre de la Santé qui ne reflètent pas les orientations prises au terme de la dernière séance de négociations.

Enfin, nous constatons avec colère que la place accordée aux jeunes médecins n’est pas celle qui figurait parmi les engagements présidentiels sur la jeunesse. Les internes, chefs de clinique et assistants, futurs praticiens libéraux pour un grand nombre d’entre eux, demandent que leur voix soit écoutée. La mobilisation sociale qui s’est manifestée le 17 octobre ne pourra que s’amplifier si cela n’était pas le cas dans les jours et semaines qui viennent.


Contacts presse
Emanuel LOEB, Président de l’ISNIH
Étienne POT, 1er Vice-Président et Porte-parole de l’ISNIH
Dr Julien ADAM, Président de l’ISNCCA
Dr Julien CABATON, 1er Vice-Président de l’ISNCCA

 

 

Sur le même thème

Copyright © 2007-2017 SCCAHP Mentions légales