SCCAHP

Communiqué de presse de l’ISNCCA 21 janvier 2014 : Conditions de travail des Assistants des hôpitaux

Actualités Syndicales

L’ISNCCA DEMANDE À LA MINISTRE DE LA SANTÉ DE TENIR LES ENGAGEMENTS PRIS ENVERS LES JEUNES MÉDECINS

Plus d’un an après la grève de l’automne 2012, les Assistants des Hôpitaux attendent toujours la concrétisation des promesses de la Ministre de la Santé Marisol TOURAINE.

A l’automne 2012, les jeunes médecins s’étaient mobilisés pour défendre entre autres l’amélioration de leurs conditions de travail. Plusieurs demandes ont été faites par l’Inter Syndicat National des Chefs de Clinique Assistants (ISNCCA) lors des travaux de réflexion du Pacte de Confiance pour l’hôpital et du groupe de travail mené par la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS), visant en particulier à revaloriser le début de la carrière hospitalière et à reconnaître l’engagement dans le service public hospitalier des Assistants des Hôpitaux, en rétablissant l’équité entre les Assistants et les Chefs de Clinique.

En effet, les jeunes médecins thésés et titulaires d’un DES (Diplôme d’Etudes Spécialisées), lorsqu’ils sont embauchés en centre hospitalier, et de plus en plus souvent en CHU faute d’une augmentation du nombre de postes de Chefs de Clinique, le sont en tant qu’Assistants des Hôpitaux, pour des contrats à durée limitée et avec une rémunération nettement inférieure à celle de tous les autres médecins hospitaliers, à qualification et responsabilité égales.

Les principales demandes de l’ISNCCA pour les Assistants sont les suivantes :

  1. Possibilité de poursuivre son poste en surnombre pour les Assistants ayant eu un congé maternité, paternité, adoption ou maladie, pour leur permettre de valider la totalité de leur post-internat, comme leurs confrères CCA,
  2. Attribution de l’indemnité d’engagement de service public exclusif comme à tous les autres médecins hospitaliers,
  3. En attendant l’attribution de cette indemnité, attribution de la prime d’engagement pour les contrats d’un an, avec rétroactivité au 1er novembre 2013, afin d’éviter les abus des hôpitaux qui proposent systématiquement aux Assistants des contrats d’un an renouvelable pour éviter le versement de cette prime actuellement réservée aux contrats de deux ou quatre ans.



La Ministre de la Santé s’est engagée en mars 2013 à la suite du Pacte de Confiance à étendre l’indemnité d’engagement de service public exclusif aux Assistants des Hôpitaux, mesure entrant dans le cadre de l’amélioration de l’attractivité de l’exercice médical à l’hôpital, à l’heure où les hôpitaux rencontrent des difficultés croissantes pour recruter des médecins qualifiés.
Depuis cette date, et malgré un travail important de la DGOS et de nombreuses réunions de concertation avec l’ISNCCA, aucune de ces trois mesures n’a été mise en œuvre. Lors de ses vœux le 16 janvier dernier, Marisol TOURAINE a précisé qu’elle comptait sur les jeunes médecins, l’ISNCCA lui demande en retour qu’elle respecte sans délai la totalité des engagements pris envers eux.

Contact presse
Dr Florence de ROHAN CHABOT, Présidente de l’ISNCCA

 

 

Sur le même thème

Copyright © 2007-2017 SCCAHP Mentions légales